Thérapie non hormonale

Selon des spécialistes de la clinique Mayo, les traitements parallèles ne peuvent guérir le cancer, mais il existe 11 traitements qui peuvent atténuer la nausée, la douleur et le stress, dont l’acupuncture, l’aromathérapie et l’hypnose.

Chez certaines femmes, l’hormonothérapie ne constitue pas une option. Cependant, d’autres médicaments d’ordonnance peuvent constituer des traitements efficaces contre les bouffées de chaleur. De récentes études ont indiqué que certains antidépresseurs représentent des options prometteuses pour la prise en charge des symptômes vasomoteurs. La venlafaxine est le premier antidépresseur à avoir fait l’objet d’essais cliniques pour la prise en charge des bouffées de chaleur; de leur côté, la paroxétine et la fluoxétine (toutes deux des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine) montrent également des signes d’efficacité à cet égard.

Le gabapentine est un agent pharmaceutique utilisé pour la prise en charge de divers troubles neurologiques. Chez certaines patientes, il s’est avéré efficace quant à l’atténuation des bouffées de chaleur. D’autres essais cliniques sont en cours pour en explorer l’efficacité. L’efficacité de la clonidine (un antihypertenseur) dans la prise en charge des bouffées de chaleur est bien connue; toutefois, certains effets indésirables (dont les étourdissements, la sécheresse de la bouche, la somnolence et la constipation) ont été associés à l’utilisation de cet agent.

 

Haut de la page

SOGC